Pentax 645 Z

Récemment, j’ai eu le privilège de tester en studio le tout nouveau Pentax 645 Z, un appareil moyen format de 51 millions de pixels qui livre des fichiers de 8 252 x 6 192 pixels. Wow ! Vraiment impressionnant. Cet appareil produit des photos d’une richesse de détails exceptionnelle qui dépasse largement mon Nikon D 800 avec ses 36 millions de pixels. C’est surtout sur des impressions papier grand format qu’on l’on constate la différence. On peut recadrer sévèrement une photo et l’agrandir sans y voir cet affreux bruit numérique qui gâche les plus belles compositions.

Voilà qui est intéressant pour les impressions très grandes. Par contre, cette particularité pose un défi de taille aux modèles féminins ou masculins pour les photos de portrait en gros plan, car les détails sont tellement fins que les imperfections ressortent avec beaucoup plus d’acuité que sur un réflex professionnel. Il y a un donc un travail de maquillage soigné à faire si on ne veut pas perdre trop de temps en postproduction

Pentax 645 Z

Pentax 645 Z

La fiche technique de ce réflex impressionne : écran orientable; viseur 98 %, mode live view, vidéo MPEG 4; vitesse de 1/30 sec. à 1 /4 000 sec., haut-parleur stéréo, etc. Quant à la sensibilité iso, elle est tout simplement superlative puisque l’appareil peut atteindre le sommet de 204 800 iso.  Autrement dit, avec cet appareil vous pourrez photographier en très basses lumières et obtenir des résultats plus que convenables.

De plus, conformément aux pratiques de la compagnie Pentax, ce boîtier est entièrement tropicalisé, c’est-à-dire qu’il résistera mieux que bien d’autres de ses concurrents à l’humidité et à la poussière. Un avantage qui fait de ce moyen format un outil vraiment intéressant pour les photographes de paysages qui travaillent souvent dans des conditions météos difficiles. Évidemment cet appareil photo se destine à des amateurs avancés ou encore à des photographes professionnels en quête d’une alternative aux prix exorbitants des Phase one et des Hasselblad.

Joanie

Joanie

Joanie

Joanie

En effet, cet appareil utilise le même capteur que le Hasselblad H5D-50C et la caméra Phase One IQ250 qui ont des prix de détail respectivement de $29,000 et de $37,000. Le Pentax 645 z livre des photos d’une aussi grande qualité que les deux appareils mentionnés ci-haut, mais pour trois à quatre fois moins cher soit, 8,499 $. Bon, il faut quand même dire que ce jouet ne convient pas à tous les amateurs, non seulement en raison de son prix, mais en raison de son poids élevé 1,55 kg ou 3,4 lb sans les lentilles. De plus, il faut disposer d’un ordinateur performant et d’un disque dur rapide pour traiter les fichiers de plus de 50 megs qui sont générés par l’appareil. Il est évident que cette bête n’est pas faite pour la photo de rues ou pour ceux qui ont des ordinateurs obsolètes ou bas de gamme.

Test 645 Z

Test 645 Z

J’espère avoir l’occasion d’utiliser ce jouet en pleine nature. Je vous en reparle prochainement. À suivre…

.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :